Concert du S.E.D. Trio, le 9 décembre 17 à 20h00.

Deux guitares et une contrebasse au service de la musique manouche !

 

Le S.E.D. Trio, un nom qui sonne comme Sébastien, Estéban, David…

Sébastien Félix est originaire de l’Ain, issu d’une famille « Sinti » bien connue (Brison Saint-Innocent pour les intimes ) et respectée dans le monde du jazz manouche français. Sébastien Félix est sans doute l’un des meilleurs guitaristes français du genre, dans la pure tradition « Django ».  Un guitariste  virtuose, respectueux des mélodies typiques manouche. 

Dans la famille d’Estéban Félix, le swing manouche est une tradition qui se transmet avec bonheur et qui coule dans les veines du môme de 16 ans qu’il est. Son père, Sébastien Félix, a donné une série de concerts dans les mythiques clubs de jazz new-yorkais tout en restant fidèle à son histoire, à Bourg-en-Bresse. La contrebasse est devenue le bateau d’Esteban et c’est elle qu’il emmène aujourd’hui sur de nouveaux champs musicaux, héritiers de la tradition et ouverts aux métissages les plus aventureux. Il prends désormais la voie de l’impro et du jazz sans frontières, pour se diriger vers de nouveaux champs d’exploration.

David Delassus est bercé par le jazz, le blues et le swing dès sa plus tendre enfance. Ses parents écoutaient Louis Armstrong, Django Reinhardt. C’est avec bonheur qu’il entendait le swing accompagnant le parfum du petit déjeuner flottant dans la maison. Il débute la guitare à 14 ans et joue du rock et du blues. Un après-midi de ses dix-huit ans, un ami lui ’apporte le premier album de Jimmy Rosenberg et ses souvenirs d’enfance lui reviennent. Alors il achète sa première guitare manouche et joue le style jazz manouche depuis !

Un petit aperçu du répertoire :

 

Mais au fait, la musique manouche, c’est quoi ?

La musique manouche est liée à une ensemble de populations localisées dans divers pays mais partageant une culture commune. Roms, tziganes, gitans, bohémiens ou encore romanichels, selon leurs origines géographiques.

Le style manouche mélange des musiques d’Europe centrale (Musique Klezmer), du bal musette et de la chanson française. Apparu en France dans les années 1930, la musique manouche se caractérise par une section rythmique assurée par deux guitares, une contrebasse et, souvent, un violon. L’absence de cuivres et bois fait dire de la musique manouche qu’il s’agit d’un « jazz sans tambours ni trompettes » !

Parmi les grandes figures de ce style musical, ont trouve Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.