06 78 59 39 47 infos@planete-fa.fr

Marcos de Oliveira, Canoa Tres

Marcos De Oliveira : chant, guitare, flûte.

Né à Porto Alegre (Brésil) dans une famille de musiciens, Marcos fait ses premières expériences professionnelles à l’âge de 10 ans. Il entre ensuite au Conservatoire de Porto Alegre où il étudie la flûte traversière et plus tard, la guitare.

Suite à une tournée en France, Marcos décide de s’installer à Lyon. Il y joue ses compositions fortement influencées par la bossa-nova (Tom Jobim, Elis Regina, João Gilberto, Luiz Gonzaga, Jackson do Pandeiro) mais aussi par le jazz (Bill Evans, Wayne Shorter, Miles Davis, Ella Fitzgerald…).

A Bordeaux, il crée autour de ses compositions un groupe de musiciens venus d’univers différents, du jazz à la musique classique.
Marcos présente en duo avec son frère Uyarê, une rétrospective historique de la musique brésilienne : chants amérindiens, influences africaines, choro de la fin du XIXème siècle, samba du XXème. Un spectacle produit Salle Molière, à Lyon.

Dans le cadre d’une résidence au Radiant de Caluire, il crée le spectacle Vamos Comer Caetano avec le Trio Sarabatana.
En tant que flûtiste il accompagne le groupe de choro Remelaxo.

En 2011, avec Le Quartet (Rémy Varaine (guit.) Stephane Ranaldi (bat.) et Guillaume Menard (clav.)), marcos se produit au Savoie Jazz Festival.
Invité en 2012 par le quartet de Zaza Desiderio sur la scène du Péristyle de l’Opéra de Lyon, il joue en trio avec Bruno Delanchy.

En 2013, en sextet, il est sur la scène du festival Jazz aux Forges à Champagnolle puis celle du Festival Couleurs Jazz au Grand Théâtre de Lons-Le-Saunier, en 2014.

En 2015, il crée le groupe Canoa Três… que vous allez entendre ce soir !

 

Bruno Delanchy : piano, claviers.

Pianiste, claviériste et compositeur, Bruno Delanchy découvre la musique très jeune en jouant du rock puis de la pop. Il s’intéresse peu a peu aux musiques africaines et à la world music, puis au jazz.

C’est au CIM (Paris) qu’il commencera à rencontrer de nombreux musiciens, à jouer et composer au contact des plus grands pédagogues du moment.
Il se produit depuis de nombreuses années auprès d’artistes renommés.

Du jazz au rock en passant par la chanson française ou le reggae, Bruno travaille également à ces propres compositions avec deux groupes : le Groove jazz quartet à l’orgue Hammond et son Trio où il s’exprime au piano avec Fred Jourdan (batterie) et Bastien Dupupet (contrebasse).

Titulaire des diplômes d’état de piano jazz et formation musicale, il est professeur d’enseignement artistique au sein des conservatoires d’Annecy puis d’Oyonnax, où il enseigne les musiques actuelles et le piano jazz.

Au cours de nombreux voyages et tournées, Bruno a joué notamment en Afrique (ouverture du Fespaco à Ouagadougou et tournée au Burkina Fasso), à Cuba, au Brésil, au Maroc, en Guyane, en Martinique et également… en Europe !

 

Flora De Oliveira : chant, percussions.

Plongée dans l’univers musical dès le plus jeune âge, Flora De Oliveira étudie le piano au Conservatoire de Saint-Priest, en région lyonnaise.

Après une formation en chant lyrique à la Maîtrise de l’Opéra de Lyon, elle évolue au sein de différentes formations de musique brésilienne, jazz et gospel.

En 2015, elle rejoint Marcos De Oliveira lors de la création du groupe Canoa Três, interprétant des compositions ainsi que des standards
de la Bossa nova.

 

Zaza Désiderio : batterie, percussions, chant.

Saias “Zazá” Désiderio, batteur et percussionniste professionnel, membre de l’Ordre des Musiciens du Brésil (OMB), est né en 1980 à Rio do Janeiro.

Zaza devient batteur professionnel à 16 ans au sein de groupes locaux. Fortement influencé par les rythmes jazz et latins, ce batteur carioca nous livre un jeu puissant et précis, qui connecte directement le public aux sons suaves et énergiques de la samba.

La profession lui reconnaît désormais une véritable singularité. Ses qualités humaines et artistiques, sa facilité d’adaptation aux différents styles musicaux et sa maturité ont également donné lieu à de belles collaborations avec de nombreux artistes nationaux et internationaux.

En 2007, il participe au concours organisé par Odery et Modern Drummer Festival et remporte l’étape de Rio de Janeiro avant d’arriver en finale. Son talent n’est désormais plus réservé au Brésil seul !

C’est après une tournée française avec Idriss Boudriqua, saxophoniste Français de grande renommée, qu’il s’installe à Paris, puis à Lyon depuis 2010.

Son jeu souple et puissant a été primé d’une mention spéciale lors du Tremplin de Jazz(s) RA 2012, avec le trio Dreisam, un projet personnel très apprécié.

Marcos de Oliveira
Fermer le menu